ActualitéUne

Le Maroc candidat au Conseil des droits de l’Homme pour le mandat 2023-2025

Avec le soutien de l’Union africaine et de la Ligue des États arabes

Le ministre d’État chargé des droits de l’Homme et des relations avec le Parlement, Mustapha Ramid, a annoncé lundi que le Maroc a décidé de se porter candidat au Conseil des droits de l’Homme pour la période 2023-2025, avec le soutien de l’Union africaine, de la Ligue des États arabes, et de plusieurs autres groupements régionaux.

«La candidature du Maroc bénéficie du soutien de l’Union africaine, de la Ligue des États arabes, de plusieurs autres groupements régionaux et des pays amis», a souligné M. Ramid qui intervenait en visioconférence lors du Segment de haut niveau au titre de la 46ème session du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU.

Le ministre d’État a mis en avant, dans ce sens, la dynamique d’interaction du Maroc avec les mécanismes onusiens des droits de l’Homme et son ouverture sur les procédures spéciales du Conseil des droits de l’Homme. Le Maroc, a-t-il dit, a continué la mise en œuvre de ses engagements en collaboration avec les organes de traités, soulignant l’interaction en cours avec le Comité pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes.

De même, dans le cadre de la consolidation de son adhésion sérieuse à la dynamique de réforme du système des organes de traités, le Royaume a adopté la procédure simplifiée pour la présentation d’un certain nombre de ses rapports périodiques. Dans le même esprit, le Maroc poursuit son ouverture sur les procédures spéciales du Conseil des droits de l’Homme en adressant une invitation officielle au rapporteur spécial sur le droit d’accès à l’eau potable pour effectuer une visite au Maroc dans le courant de cette année en vue de s’arrêter sur les efforts et les défis à relever dans ce domaine, a-t-il soutenu.


Source link

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page