Monde

Tunisie : Durcissement des mesures sanitaires après la flambée des contaminations


Les autorités sanitaires tunisiennes ont annoncé, samedi, une panoplie de mesures visant à limiter la propagation du virus et à contrôler la situation épidémiologique, qualifiée de dangereuse.

Tunisie : Durcissement des mesures sanitaires après la flambée des contaminations
Dans ce sens, le comité national de lutte contre le coronavirus a indiqué, lors d’un point de presse, qu’il sera procédé à la suspension des cours dans tous les établissements éducatifs (écoles primaires, collèges et lycées) et leur maintien à distance dans l’enseignement supérieur et ce, du 18 au 30 avril 2021.
 
Le comité décidé aussi d’interdire la circulation des motos et des véhicules privés de 19H00 à 05H00 et d’ordonner la fermeture de tous les locaux qui ne respectent pas le protocole sanitaire et l’horaire du couvre-feu (de 22H00 à 05H00).
 
Il a également appelé à instaurer une heure d’écart au début et à la fin des séances de travail quotidiennes dans les établissements du secteur public et de la fonction publique, exhortant les institutions du secteur privé à déployer les moyens nécessaires pour limiter le travail en présentiel. Selon la même source, un test rapide de dépistage du coronavirus est, désormais, exigé à l’entrée sur le sol tunisien à tous les points de passage terrestres, maritimes et aériens.
 
Les voyageurs individuels, dont le test est positif seront astreints à un confinement obligatoire, a ajouté le comité qui a annoncé un durcissement dans l’application de toutes les mesures de prévention et appelé les gouverneurs à prendre des précautions renforcées et à fermer les zones avec un niveau d’alerte très élevé en raison de la propagation du coronavirus. Pour la directrice générale de l’Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes, Nissaf Ben Alaya, la situation épidémiologique est « très grave en Tunisie » en raison de l’augmentation du taux de contamination par le Covid-19 à plus de 30% et la hausse de la mortalité avec l’apparition des nouveaux variants.
 
Ben Alaya a souligné que la pression sur les établissements hospitaliers est élevée avec un taux d’hospitalisation de 100% dans certaines régions.
 
Il est à noter que selon un dernier bilan présenté par le ministère tunisien de la Santé, 86 décès supplémentaires liés au coronavirus ont été recensés le 15 avril portant à 9.639 le nombre total de décès depuis le début de la pandémie dans le pays en mars 2020. Quelque 2401 nouvelles contaminations ont été également enregistrées le même jour sur 8214 tests effectués.





Source link

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page