Arts & cultureMohamed MrabetMostapha Ben Malekpeinture

Quand Mohamed Mrabet et Mostapha Ben Malek rapprochent le Nord et le Sud

Peinture  

Mohamed Nait Youssef

Tanger, ville du Détroit, accueille deux belles palettes de la peinture marocaine. Mohamed Mrabet et Mostapha Ben Malek exposent leurs œuvres à la galerie Delacroix. En effet, cette exposition organisée par l’Institut français de Tanger en partenariat avec la Galerie Artingis présente et placée sous le thème «NORD-SUD» se poursuit jusqu’au 15 septembre 2021. Une belle occasion pour les visiteurs et les passionnés des arts et de la peinture de  découvrir deux univers picturaux singuliers et riches en couleurs. Il n’y a pas de mieux en fait  que l’art pour meubler son temps en  cette période estivale.

Les couleurs vivantes et vives de Mohamed Mrabet donne à voir un monde où la beauté et la vie sont mises à l’honneur. Un hommage à l’humain par le biais de la peinture, de la couleur joviale.

«Inventive, colorée et vivante, l’œuvre de Mohamed MRABET révèle un univers fantasmagorique et s’inscrit à l’aube de l’art contemporain marocain. Sa peinture jaillit du fond de son riche imaginaire. Marqué par ses origines rifaines imbibées des apports de la méditerranée, il dessine et peint sans relâche n’hésitant pas à se livrer à l’harmonie du géométrisme», peut-on lire. Et d’ajouter : «imaginaire débridé, éclat jubilatoire des couleurs. Les créations spontanées de Mostapha BEN MALEK ont la fraîcheur de la vie et de la musique. Son œuvre explore les intérieurs, interrogent le secret et le subconscient par le truchement du regard. Peinture ethnique, puissance créatrice du geste, son travail se caractérise par la nature, les personnages et les animaux emportés dans une agitation délirante.»

Le geste créatif consiste à créer et recréer une nouvelle sensation et impression  dans l’œil méditant  la toile. Telle la touche artistique  de Mohamed Mrabet, elle y ouvre de nouvelles issues pour lire et surtout apprécier l’œuvre dans sa beauté, sa complexité et son harmonie.

Mohamed Mrabet a ouvert les yeux à Tanger,  en 1936. Ses œuvres ont enrichi la scène artistique marocaine contemporaine marocaine. Infatigable et prolifique, l’artiste a entamé sa carrière artistique depuis son jeune âge. Aujourd’hui, ses tableaux vus leur singularité et originalité ont fait le tour des musées mondiaux.

Deux artistes, deux mondes, deux villes, une seule passion. La peinture !

Mostapha Ben Malek, un artiste souiri, a commencé à peindre dès l’âge de 12 ans. Sa palette riche mêlant l ’Art Brut et de l ’Art Populaire est aussi un clin d’œil à la diversité de la culture marocaine (arabe, amazighe, africaine, méditerranéenne…). La nature, les personnages, les animaux meublent ses toiles dont la touche à la fois spontanée et fraîche  invite le regardant à submerger dans un univers coloré et onirique.

L’article Quand Mohamed Mrabet et Mostapha Ben Malek rapprochent le Nord et le Sud est apparu en premier sur ALBAYANE.


Source link

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page