SociétéUne

Surpoids : 20% des Marocains sont obèses

Surpoids : 20% des Marocains sont obèses

Les femmes en sont les premières victimes

L’obésité fait des ravages au Maroc. Les données du ministère de la santé révèlent que 20% des Marocains sont obèses. En effet, selon les statistiques les plus récentes rapportées par l’enquête nationale sur les facteurs de risque communs des maladies non transmissibles, l’obésité a été détectée chez 29% des femmes, soit pratiquement trois fois plus que les hommes (11%). L’obésité progresse plus rapidement en milieu urbain que rural avec respectivement 22,8% et 14,9%. Parmi les facteurs en cause figurent la malbouffe, la malnutrition, la sédentarité, le manque d’activité sportive… La modification des habitudes alimentaires est aussi un facteur aggravant (snacks, fast-foods,…). La journée mondiale contre l’obésité a été l’occasion de sensibiliser des citoyens à l’ampleur de ce fléau et ses dangers sur la santé.

A cette occasion, le Collège national des médecins nutritionnistes «CNMN» en partenariat avec la Société marocaine de nutrition santé et environnement «SMNSE» a organisé un atelier de réflexion sous le thème «L’obésité, de la réflexion à l’action». Cet atelier a été l’occasion de réfléchir avec les représentants des parties concernées sur les moyens de mise en œuvre des recommandations nationales et internationales, d’identifier les contraintes rencontrées pour la réalisation des objectifs escomptés et pousser la réflexion sur les différentes opportunités à saisir. Conscient de l’ampleur du problème, le ministère de la santé a élaboré, dans le cadre de la prévention de l’obésité, le Plan opérationnel de prévention et de lutte contre le surpoids et l’obésité. Il a par ailleurs intégré la lutte contre l’obésité dans la Stratégie nationale multisectorielle de prévention et de contrôle des maladies non transmissibles comme facteur de risque et a proposé des recommandations ainsi que des outils pour la mise en œuvre de cette stratégie.

Selon l’OMS, l’obésité est une maladie qui a des répercussions sur la plupart des systèmes de l’organisme. Elle touche le cœur, le foie, les reins, les articulations et l’appareil reproducteur. Elle entraîne une série de maladies non transmissibles, telles que le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires, l’hypertension et les accidents vasculaires cérébraux, diverses formes de cancer, ainsi que des problèmes de santé mentale. L’OMS estime que le surpoids et l’obésité sont désormais en augmentation dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, en particulier dans les milieux urbains. Pour prévenir cette maladie, ce collectif de médecins marocains recommande d’agir très tôt. Autrement dit, il s’agit d’apprendre à l’enfant, dès la naissance, de bonnes habitudes alimentaires et adopter durant les différents cycles de la vie une approche multidimensionnelle et intégrée. En effet, l’OMS estime que la clé de la prévention de l’obésité est d’agir tôt, idéalement avant même la conception d’un bébé. L’OMS note qu’une bonne nutrition pendant la grossesse, suivie d’un allaitement exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois et d’un allaitement continu jusqu’à 2 ans et au-delà, est la meilleure solution pour tous les nourrissons et jeunes enfants.

Elle indique également que les pays doivent travailler ensemble pour créer un meilleur environnement alimentaire afin que chacun puisse avoir accès à une alimentation saine et en avoir les moyens. Les mesures efficaces pour lutter contre ce fléau consistent à limiter la commercialisation auprès des enfants d’aliments et de boissons riches en graisses, en sucre et en sel, à taxer les boissons sucrées et à faciliter l’accès à une alimentation saine et abordable. Au niveau mondial, plus d’un milliard de personnes sont obèses, dont 650 millions d’adultes, 340 millions d’adolescents et 39 millions d’enfants, un nombre qui ne cesse d’augmenter, selon l’OMS. Et d’ajouter que d’ici 2025, environ 167 millions de personnes – adultes et enfants – seront en moins bonne santé parce qu’elles sont en surpoids ou obèses.

Source link المصدر

زر الذهاب إلى الأعلى